La Biennale Internationale du Design Graphique

biennale design graphique

LA BIENNALE

 

Début août, l’équipe de Kaléidoscope a décidé d’aller explorer Chaumont et sa biennale internationale du design graphique. Dans cet article on vous partage ce qu’on y a vu et ce qu’on en pense !

centre-national-graphisme

Le Signe – Centre National du Graphisme à Chaumont

LE SIGNE C’EST QUOI ?

Le Signe, c’est un bâtiment à l’architecture moderne où le centre national du graphisme à posé ses valises en 2016. S’inscrivant dans la continuité du célèbre festival de l’affiche de Chaumont, la biennale célèbre le design graphique et occupe la ville.

La thématique de cette année; Post Médium. Malheureusement pour nous, cette exposition qui montrait comment le design graphique fait dialoguer des formes dont les messages se déploient bien au delà de leur support, s’est finie début juillet. Nous ne pourrons donc pas vous faire un retour sur cette exposition ! 

Des ateliers participatifs, workshops et conférences ont également été proposés au mois de mai et juin afin d’échanger et de partager sur le design. Une initiative qu’on valide complètement.

 

Biennale design graphique

Les murs graphiques du Signe

 

LOCOMOTIONS

L’une des expositions que nous avons pu voir était Locomotions: une scénographie colorée pour présenter une séries d’affiches d’époque sur le thème du déplacement individuel. Chaumont est réputé pour son festival de l’affiche et pour ses archives en la matière. C’est donc une belle exposition retraçant les premières affiches graphiques autour de ce thème. L’exposition s’arrête aux années 90 et laisse le champs libre aux nouveaux modes de déplacement individuels. De notre côté, on imagine bien la suite de l’exposition sur les trottinettes et vélo en libre circulation !

 

Biennale design graphique

L’exposition ‘Locomotions’ sur le déplacement individuel

 

LE FESTIVAL DE L’AFFICHE

Comme chaque année depuis 1990, Chaumont présente son festival de l’affiche. Une scénographie imposante qui nous permet de nous plonger dans ces créations du monde entier. Une belle ballade graphique entre ces différents univers et un nid d’inspiration !

Nous avons aussi pu voir les dernières oeuvres de Frederic Theschner ainsi que l’exposition Phénomènes, de Karl Nawrot. Celui-ci utilise les formes, les structures et sculptures pour créer une grammaire graphique. On regrette cependant l’absence d’explications approfondies, qui laisse un visiteur peu aguerri dans le flou devant une forme de design assez élitiste.

Nous avons également manqué l’exposition Gymnographie de Camille Trimardeau. Une designer qui à travaillé sur la sémantique du système de signes de la gymnastique. Un système créé dans les année 1970 pour permettre aux gymnastes de mémoriser leur chorégraphies. Par différents supports, sont but était de rendre accessible ce vocabulaire technique par le biais du graphisme. Une initiative intéressante qui permet d’expliquer l’un des rôles du graphisme au sein de cette pratique sportive.

Biennal design graphique - festival affiche

Gauche: affiches sélectionnées lors du festival – Droite : les oeuvres de Frédéric Teschner

EN BREF

En bref nous avons appréciée une scénographie bien pensée et la diversité des projets. Même si nous regrettons l’absence de lien entre ces mini expositions, toutes étaient très singulières mais ne se côtoyaient que par le lieu.

La volonté du centre national du graphisme est de désacraliser la discipline du design graphique; selon nous le centre national est sur la bonne voie, même s’il y a encore du chemin à faire. Les créations présentées (hors locomotions) restaient difficilement accessible pour les personnes n’étant pas du métier.

On espère que l’exposition Post-Médium aura quant à elle été plus interactive.

Difficile de juger la biennale dans sa globalité puisque nous n’en n’avons vu qu’une partie. Il aurait fallu venir pas moins de 3 fois pour voir en totalité cette biennale qui donne un nouveau souffle au design graphique. Nous avons hâte de voir les prochaines éditions !

 

Comments

No Comments

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Kaléidoscope
Recent posts